psychogénéalogie

approches-outils

constellations

petites histoires

arbre de vie

généalogie
















 

histoires d'hier et d'aujourd'hui

 

Des histoires de familles, un air familier pour certaines.

L'approche trans-générationnelle, inscrite dans d'autres outils que la psychogénéalogie, a touché aussi les gens de plume et les généalogistes. Notre pratique n'est donc pas la seule source d'exemples.

Consultez aussi les pages de la section généalogie. Des exemples détaillés y sont disséminés chaque fois qu'ils illustrent le propos.


Questions, témoignages, récits sur :

     des thèmes et thématiques fréquemment abordés
     des témoignages recueillis
     des exemples historiques ou littéraires
     des questionnements rencontrés en généalogie


ME CONTACTER

LIENS & BIBLIO

AXENCIEL ®

Login

Mot de passe

PSYCHOGÉNÉALOGIE
SITE PARTENAIRE DU
PROJET AXENCIEL ®

air de famille histoires familiales

Les questions générales regroupent des thèmes pratiques fortement récurrents.


   "Je ne me sens pas appartenir à ma famille..."
   "J'ai régulièrement des problèmes relationnels dans la vie..."
   "Je ne suis pas reconnu(e) socialement..."

Trouver sa place, tenir son rôle, occuper sa place sont des variantes de problématiques proches.

L’appartenance au groupe familial se rattache à l’insertion sociale.

Antan l'organisation du travail et la proximité familiale pouvaient permettre une ré-intégration progressive dans l'espace social. Aujourd'hui on ne peut éluder un travail personnel pour se ré-approprier l'appartenance familiale.

L'origine profonde a deux sources essentielles, la filiation, le dé-placement.

Des problèmes de filiation survenus dans l'une des générations antérieures se manifestent par cette distorsion. On ne sait pas qui est le père, la mère. Où est la place de ceux qui viennent ensuite ? La perturbation peut demeurer forte quatre générations plus tard, voire plus.

Ou bien, un(e) ancêtre a été élevé(e) en lieu et place de. Ou encore a été élevé(e) par ses grands-parents ou grand-oncle et tante, avec un secret sur la cause réelle de cet état de fait. Toutes les places subséquentes sont alors boiteuses.

suite des thèmes fréquents...


témoignages aujourd'hui

Les témoignages sont transposés dans le respect de leurs sources.


Aurore a 42 ans. Elle subit tout à coup plusieurs revers et connaît cette année-là des accidents de santé.

Surtout, Aurore a peur de mourir, une peur irraisonnée. Elle pense que ce qui arrive est un signe avant-coureur de sa mort prochaine.

Dans les faits il apparaît que son frère est décédé à ce même âge subitement, d'un accident domestique.

Aurore le sait, mais n'en est pas précisément consciente. On découvre qu'Aurore a beaucoup calqué sa vie sur celle de son frère. De nombreux détails factuels précis sont très similaires.

En fait, il s'avère qu'Aurore a voulu poursuivre la vie de son frère, la reprenant à son compte. Aurore et son frère étaient très liés. Inconsciemment, elle n'avait jamais accepté la mort de son frère.

De ce fait, identifiée à ce frère, elle "doit" mourir à cet âge-là. Les signes avant-coureurs ne le montrent-ils d'ailleurs pas ?

Les circonstances de la mort du frère renvoient par ailleurs à d'autres déterminatifs transgénérationnels qui jouaient le rôle d'amplificateur.

suite des témoignages...


romans plus vrais que nature

Les exemples littéraires soulignent l'acuité didactique de maints romanciers en matière de psycho-généalogie.

Le secret et le pouvoir libérateur de la parole sont souvent traités de façon pénétrante.


socio psycho généalogie... et Histoire

Les exemples célèbres ou historiques ne seront abordés que s'ils touchent l'essentiel et restent simples (voir le baptême de Louis XIV en section "mentions marginales").

Nous éviterons les grands faits. Ils restent sujets à caution. Ils sont en effet partie intégrante des propagandes, de l'histoire réécrite ou déformée dont les "actualités télévisées" sont le paradigme.


de curieux affleurements

Les recherches généalogiques et socio-généalogiques mettent en lumière des nids de redondances, répétitions ou aberrations qui pour le moins questionnent.

Le psychogénéalogiste aura du mal à ne pas y voir la trace d'un noeud transgénérationnel.

Mais, par nature même, nous n'avons que rarement accès au dénouement complet, l'origine. Il me semble cependant intéressant d'en exposer un petit nombre.


Une grosse dette

La Banque de France fut fondée par quatre banquiers dont le descendant d'une lignée des grands banquiers de Rouen les Le Couteulx.

Ils avaient débuté au XIVe siècle à Yvetot, puis avaient prospéré à Rouen. Néanmoins, à l'époque où Bonaparte décide la création de la Banque de France, ils exercent depuis longtemps à Paris. C'est cette branche qui fonde la Banque de France.

Notons au passage, à l'attention des généalogistes, que le taux de consanguinité des membres de cette famille, dans leur période de prospérité, n'est jamais moindre que 12%, ce qui est considérable quand cela couvre toute la largeur du lignage sur plusieurs générations.

La dispense papale est d'ailleurs exigée pour plusieurs unions, au titre de la dispense de consanguinité. L'effet de caste, autrement dénommé constellation incestuelle, joue ici son plein rôle.

Une fille Le Couteulx, Catherine Charlotte, vint un jour à épouser l'architecte des jardins et palais du Roi...

lire la suite...


psycho-généalogiste coach - psychogénéalogie .be©

haut de cette page du site analyse transgénérationnelle